LEGGI
BENI IN PERICOLO
INTERVENTI E RECENSIONI
RASSEGNA STAMPA
COMUNICATI DELLE ASSOCIAZIONI
EVENTI
BIBLIOGRAFIA
STORIA e FORMAZIONE del CODICE DEI BENI CULTURALI E DEL PAESAGGIO
LINK
CHI SIAMO: REDAZIONE DI PATRIMONIOSOS
BACHECA DELLE TESI
per ricevere aggiornamenti sul sito inserisci il tuo indirizzo e-mail
patrimonio sos
in difesa dei beni culturali e ambientali

stampa Versione stampabile

Linalinabilit, encore et toujours...
Didier Rykner
La Tribune de l'Art, 25-6-2009

La volont de mettre un terme linalinabilit des uvres des muses est comme lhydre de Lerne : peine une tte est-elle coupe quune autre repousse.
Cette fois, lattaque vient dun parlementaire trs honorable, que lon attend dhabitude dans de meilleurs combats. Il sagit de Philippe Richert, vice-prsident du Snat, qui sest illustr plusieurs fois dans la dfense des monuments historiques (voir notre article du 23/12/06), mais qui dcidment na pas la mme conscience patrimoniale propos des muses (il tait dj trs favorable au Louvre Abou Dhabi).

Le prtexte en est laffaire de la tte maori appartenant au muse dhistoire naturelle de Rouen, dont on se rappelle que le maire de cette ville avait dcid en 2007 la restitution la Nouvelle-Zlande. La mesure avait t annule par le ministre de la Culture car la procdure de dclassement (voir plus loin) navait pas t respecte.
On ne prendra pas parti ici sur ce sujet particulier des ttes maoris, la fois parce que ces restes humains sortent du champ de La Tribune de lArt et parce que nous ne connaissons pas suffisamment le contexte. Que le parlement lgifre sur ce point trs prcis, comme il lavait dailleurs fait pour les restes de la Vnus Hottentote ne serait peut-tre pas anormal tant le cas semble la fois similaire celui-ci et atypique par rapport aux collections des muses (encore ne connaissons-nous pas lavis des ethnologues ce sujet).
Il semble nanmoins que vouloir tout prix traiter les restes humains comme des objets part peut prsenter de grands dangers : considrera-t-on demain quil est scandaleux de conserver des momies gyptiennes ou des os dhommes prhistoriques ?

Le vrai danger rside dans les articles qui suivent celui consacr aux ttes maoris. Le snateur Richert souhaite en effet ouvrir la porte la possibilit de dclasser les collections. Rappelons que loption est dailleurs (hlas) prvue par la loi-muse de 2002, dj son initiative, mais est soumise lavis dune commission compose essentiellement de professionnels des muses dont on sait quils sont farouchement opposs cette ide.
Philippe Richert, suivant en cela le rapport Rigaud, regrette que cette possibilit nait jamais t explore. Nous avons dj eu loccasion de dire ce quil fallait penser de cette volont forcene d exprimenter lalination des uvres1.Il est assez surprenant de lire que les muses ont esquiv le dbat sur linalinabilit en nutilisant pas la procdure de dclassement. Il serait temps que les parlementaires et le gouvernement comprennent que cette possibilit na pas t utilise non parce que le dbat aurait t esquiv mais parce que la question ne se pose pas pour les responsables de muses qui y sont dans leur ensemble opposs. La constitution de la Ve Rpublique comporte un article 35 qui explique que la dclaration de guerre est autorise par le Parlement. Sauf erreur, cette possibilit na pas encore t explore (et cest heureux). Faut-il la tester pour faire plaisir au snateur Richert ?

Le rapport de la proposition de loi, outre le cas spcifique des ttes maoris, suggre ni plus ni moins de rendre possible largement lalination des uvres de muse. Comme dhabitude, ce texte se berce de grandes formules prtendant le contraire : gestion dynamique des collections ; prserver lintgrit de notre patrimoine national ; sans dogmatisme ni tabou ; la plus grande prudence 2...

La proposition de loi est extrmement dangereuse pour au moins deux raisons :

- elle demande que soit : dfin[ies] des recommandations et orientations gnrales en matire de dclassement Cela signifie clairement que linterdiction de lalinabilit ne sera plus la rgle, mais quau contraire des cas trs prcis de dclassement seront autoriss, ouvrant ainsi la possibilit dune alination massive de certains objets des collections de muses.

- elle suggre surtout de modifier la composition de la commission (appele commission scientifique nationale des collections ) en mettant fin la prdominance des conservateurs, et en y incluant : un dput, un snateur, des reprsentants de lEtat et des collectivits territoriales en tant que propritaires des biens des collections ainsi que des personnalits qualifies . La composition prcise de cette commission tant renvoye un dcret, il sera trs facile au gouvernement de mettre les professionnels de la conservation en minorit laissant ainsi la voie libre aux partisans de la vente des collections.

Sur les nombreuses raisons qui justifient linalinabilit des collections, nous renvoyons aux nombreux articles dj publis sur ce site. Cette nouvelle attaque est lance la veille des vacances, de manire extrmement discrte. Elle est dautant plus dangereuse que sa formulation est infiniment plus subtile que celle quavait lance Jean-Franois Mancel il y a deux ans (voir brve du 15/10/07). Un dbat aura lieu au Snat en sance publique le 29 juin. Quelle sera la position du gouvernement sur ce dossier ? On sait que le prsident de la Rpublique est favorable la fin de linalinabilit (voir brve du 1/8/07). Voici un nouveau test crucial pour le ministre de la Culture frachement nomm, sur un dossier que son prdcesseur avait su habilement vacuer. La Villa Mdicis tait incontestablement plus tranquille.

Didier Rykner, jeudi 25 juin 2009


Notes

1. Voir larticle du 1/2/08. Notons aussi quil est trange de regretter que la commission prvue par la loi-muse nait jamais pu statuer sur un cas de dclassement, et de faire une proposition de loi pour le dclassement des ttes maoris qui saffranchirait justement de lavis de cette commission.

2. Notons par ailleurs quune fois de plus sur ces sujets un peu technique les snateurs font parfois des erreurs grossires. Ainsi, en indiquant que la procdure de dclassement pourrait tre applique des objets du FNAC (Fonds National dArt Contemporain), le rapporteur ajoute : Tout dclassement ventuel doit tre envisag, toutefois, avec la plus grande prudence en matire dart contemporain, le plus sujet lvolution des gots et des modes . La commission semble ainsi ignorer que malgr son nom, le FNAC nest pas uniquement compos dart contemporain, mais pour une trs large part duvres du XIXe sicle ou de la premire moiti du XXe sicle, souvent de qualit musale.

http://www.latribunedelart.com/l-inalienabilite-encore-et-toujours-article002158.html


news

17-02-2020
RASSEGNA STAMPA aggiornata al giorno 17 febbraio 2020

06-02-2020
I musei incassano, i lavoratori restano precari: la protesta dei Cobas

31-01-2020
Nona edizione di Visioni d'Arte, rassegna promossa dall'Associazione Silvia Dell'Orso

06-01-2020
Da Finestre sull'arte: Trump minaccia di colpire 52 obiettivi in Iran, tra cui siti culturali. Ma attaccare la cultura è crimine di guerra

06-01-2020
Dalla stampa estera di ieri: minacce di Trump contro siti culturali iraniani

20-12-2019
Riorganizzazione Mibact, Casini: non è ennesimo Lego, ma manutenzione amministrativa in continuità

04-12-2019
Libero riuso delle riproduzioni di beni culturali: articolo di Daniele Manacorda sul "Giornale dell'arte"

14-11-2019
Cosa succederà alla Biblioteca Guarneriana di S. Daniele del Friuli? Un appello dei cittadini al sindaco

04-10-2019
Unicredit mette all'asta da Christie's capolavori della sua collezione

14-09-2019
Da Artribune: Franceschini sospende i decreti Bonisoli

05-09-2019
Franceschini, il primo appuntamento al Museo della Liberazione di via Tasso

02-09-2019
Giuliano Volpe: Ci piacerebbe un ministro più educato

29-08-2019
Da Finestre sull'arte vi segnaliamo...

25-08-2019
Sul Financial Times si parla dei provvedimenti Bonisoli

22-08-2019
Trasferito il Soprintendente di Pisa che si era opposto alle bancarelle in piazza dei Miracoli

20-08-2019
In Finestre sull'arte: Gli accorpamenti della riforma Bonisoli affosseranno definitivamente i musei piccoli?

20-08-2019
Caos musei. Nel sito Emergenza Cultura vi segnaliamo...

16-08-2019
Da Finestre sull'arte: Musei, tutti gli accorpamenti decisi da Bonisoli

14-08-2019
Bonisoli firma decreto musei, ecco cosa prevede

01-07-2019
APPELLO - Per il parco archeologico dell'Appia Antica

30-06-2019
Documento dell'API sulla riforma del Ministero: riorganizzazioni perenni

27-06-2019
La FCdA per il Museo Etrusco di Villa Giulia e il Parco Archeologico dell'Appia Antica

26-06-2019
Firenze, l'annuncio di Bonisoli: "Accademia formerà polo unico con gli Uffizi"

21-06-2019
Lorenzo Casini sulla riforma del Ministero: Linsostenibile leggerezza ovvero la nuova riorganizzazione del Ministero per i beni e le attività culturali (Mibac)

05-06-2019
Alinari. Quale destino per la più grande raccolta museale di fotografie in Italia? Un comunicato della SISF

30-05-2019
Bando per il premio Silvia Dell'Orso 2019: scadenza 30 settembre

07-05-2019
Dal blog di Carlo Pavolini: Luca Nannipieri e l'abolizione delle Soprintendenze

25-03-2019
Pisa. Bonisoli: Sarà trovata soluzione per ambulanti ma non in piazza Miracoli

25-03-2019
E' mancato questa mattina Andrea Emiliani

28-02-2019
Associazione culturale Silvia Dell'Orso: VIII edizione di Visioni d'arte

Archivio news