LEGGI
BENI IN PERICOLO
INTERVENTI E RECENSIONI
RASSEGNA STAMPA
COMUNICATI DELLE ASSOCIAZIONI
EVENTI
BIBLIOGRAFIA
STORIA e FORMAZIONE del CODICE DEI BENI CULTURALI E DEL PAESAGGIO
LINK
CHI SIAMO: REDAZIONE DI PATRIMONIOSOS
BACHECA DELLE TESI
per ricevere aggiornamenti sul sito inserisci il tuo indirizzo e-mail
patrimonio sos
in difesa dei beni culturali e ambientali

stampa Versione stampabile

A la Biennale d'Istanbul, l'art interroge les frontires de l'Occident
Brnice Bailly
Le Monde, 16 ottobre 2005

N'apparaissent que les yeux. Tout le reste est voil. Mais pas d'un tchador ou d'une burqa : voil du drapeau europen. Montre au coeur de la Biennale d'Istanbul, dont la neuvime dition dure jusqu'au 30 octobre, cette frappante photographie ralise par l'artiste turque Burak Delier prend une particulire acuit en cette priode marque par le dbut des longues ngociations sur l'entre de la Turquie dans l'Union europenne. A elle seule cette image rsume toutes les ambivalences de ce pays tiraill entre deux continents ; elle rsume aussi la problmatique essentielle de la Biennale d'Istanbul. Faut-il y voir un symbole ?



Cette manifestation clate sur sept lieux a choisi de s'installer dans le plus europen de ses quartiers, des rues chics de Beyoglu aux anciens entrepts de Karakoy. Quel visage offrir au monde ? L'enjeu est de taille. Les deux commissaires de la Biennale, le Turc Vasif Kortun (directeur du premier centre d'art contemporain du pays, Platform Garanti) et l'Ecossais Charles Esche (directeur du Van Abbe Museum), l'ont compris. Ils ont plac la ville d'Istanbul au coeur des dbats : invitant les artistes s'y installer, s'en inspirer. Rsultat : un intressant portrait facettes d'une ville o l'histoire vient se heurter aux mtamorphoses quotidiennes et aux enjeux internationaux.

Pour l'instant carte de l'Europe, Istanbul reste la marge. Mais de cette marge, elle veut tre le coeur, la capitale. Plutt que des artistes occidentaux, rares ici, ont donc t convis des Croates, Albanais, Kazakhs, Israliens et Palestiniens, Iraniens et Roumains.

L'un d'eux, le jeune Jakup Ferri, condense dans ses trois vidos l'essentiel de leurs questionnements. Se mettant en scne dans une conomie pauvre, il essaie dans l'une d'elles de se vendre des curateurs internationaux : " J'en ai pour tous les gots , argumente-t-il. Un autre film se rsume cette litanie : "Un artiste qui ne parle pas anglais n'est pas un artiste."

Bref, ces plasticiens la lisire de l'Occident semblent aussi dsempars de se voir exclus de la scne internationale que la Turquie de ne pas participer au concert europen. Usant beaucoup de la vido, la plupart ont pourtant largement intgr les codes esthtiques occidentaux et ses tentatives d'inventer un rcit notre monde. Jusqu'aux tics : on retrouve ainsi de nombreux documentaires, clats sur plusieurs crans, de l'Isralienne Smadar Dreyfus la Turque Canan Senol. Mais le film de cette dernire, porteur du rcit d'une femme torture, s'accommode mal de ce manirisme technologique.

Tmoignage de la modernit et du dynamisme d'une ville, toute biennale est outil de promotion. Les artistes turcs prsents n'ont pas pour autant cherch sduire et offrent une image souvent violente de leur pays. Etrangement, plusieurs d'entre eux (Inci Eviner, Erkan zgen et Humera Berxwedan) prsentent des photographies d'enfants cagouls ou munis de mitraillette : terroristes innocents d'une cause inconnue.

C'est encore plus troublant quand on voit s'engouffrer dans le btiment un gamin vtu d'un treillis militaire, visage mang par des lunettes de soleil. L'installation de Cerith Win Evans s'offre en contraste avec ces belliqueuses images : dtournant un de ces projecteurs destins pendant la guerre la protection arienne, elle envoie dans le ciel, en morse, un pome d'amour ottoman.

Toutes les propositions des artistes invits n'ont pas cette puissance mystrieuse : certaines sont dconcertantes de navet. La Finlandaise Pilvi Takala proposa ainsi de s'installer avec trois amies dans un de ces fameux cafs rservs aux hommes turcs et leurs dominos.

Mais beaucoup d'artistes posent sur cette ville un regard original, dpouill de toute inclination touristique. Partant d'entretiens raliss avec des sociologues, l'Iranienne Solmaz Shabazi met l'accent sur ces nouveaux ghettos de riches, ns des annes 1980, qui contribuent l'laboration de l'identit de cette nouvelle classe sociale.

Mais le travail le plus fort est sans conteste celui de Michael Blum. Isralo-autrichien, il a reconstitu un modeste muse la mmoire de Safiye Bechar : une femme tonnante, dcouverte aprs des mois de recherche. Juive stambouliote, fministe et marxiste, elle fut longtemps la matresse cache de Mustafa Kemal, et inspira ce fondateur de la Rpublique turque dans nombre de ses rformes. " En 2005, alors que la Turquie et l'Union europenne jouent au poker menteur, Safiye pourrait s'avrer un modle utile aux gnrations futures , explique l'artiste. Produit de l'Est et de l'Ouest, elle se battit pour ses idaux, et considra le monde au-del des concepts troits de frontires et de nations." Seule question : a-t-elle jamais exist ?



news

18-11-2019
RASSEGNA STAMPA aggiornata al giorno 18 NOVEMBRE 2019

14-11-2019
Cosa succederà alla Biblioteca Guarneriana di S. Daniele del Friuli? Un appello dei cittadini al sindaco

04-10-2019
Unicredit mette all'asta da Christie's capolavori della sua collezione

14-09-2019
Da Artribune: Franceschini sospende i decreti Bonisoli

05-09-2019
Franceschini, il primo appuntamento al Museo della Liberazione di via Tasso

02-09-2019
Giuliano Volpe: Ci piacerebbe un ministro più educato

29-08-2019
Da Finestre sull'arte vi segnaliamo...

25-08-2019
Sul Financial Times si parla dei provvedimenti Bonisoli

22-08-2019
Trasferito il Soprintendente di Pisa che si era opposto alle bancarelle in piazza dei Miracoli

20-08-2019
In Finestre sull'arte: Gli accorpamenti della riforma Bonisoli affosseranno definitivamente i musei piccoli?

20-08-2019
Caos musei. Nel sito Emergenza Cultura vi segnaliamo...

16-08-2019
Da Finestre sull'arte: Musei, tutti gli accorpamenti decisi da Bonisoli

14-08-2019
Bonisoli firma decreto musei, ecco cosa prevede

01-07-2019
APPELLO - Per il parco archeologico dell'Appia Antica

30-06-2019
Documento dell'API sulla riforma del Ministero: riorganizzazioni perenni

27-06-2019
La FCdA per il Museo Etrusco di Villa Giulia e il Parco Archeologico dell'Appia Antica

26-06-2019
Firenze, l'annuncio di Bonisoli: "Accademia formerà polo unico con gli Uffizi"

21-06-2019
Lorenzo Casini sulla riforma del Ministero: Linsostenibile leggerezza ovvero la nuova riorganizzazione del Ministero per i beni e le attività culturali (Mibac)

05-06-2019
Alinari. Quale destino per la più grande raccolta museale di fotografie in Italia? Un comunicato della SISF

30-05-2019
Bando per il premio Silvia Dell'Orso 2019: scadenza 30 settembre

07-05-2019
Dal blog di Carlo Pavolini: Luca Nannipieri e l'abolizione delle Soprintendenze

25-03-2019
Pisa. Bonisoli: Sarà trovata soluzione per ambulanti ma non in piazza Miracoli

25-03-2019
E' mancato questa mattina Andrea Emiliani

28-02-2019
Associazione culturale Silvia Dell'Orso: VIII edizione di Visioni d'arte

26-02-2019
Mai più bancarelle in piazza dei Miracoli. Firmate l'appello

14-02-2019
Appello. Contro lo smantellamento dello Stato Italiano

13-01-2019
Per unarcheologia fuori dallimpasse. Lettera al Ministro Bonisoli di API (Archeologi Pubblico Impiego)

11-01-2019
Sulla riforma delle Soprintendenze e dei musei di archeologia. Dichiarazione di archeologi accademici Lincei

29-12-2018
Per un rafforzamento delle soprintendenze uniche

29-12-2018
A proposito dell'appello agli archeologi: "Firme e coerenza" di Pier Giovanni Guzzo

Archivio news