LEGGI
BENI IN PERICOLO
INTERVENTI E RECENSIONI
RASSEGNA STAMPA
COMUNICATI DELLE ASSOCIAZIONI
EVENTI
BIBLIOGRAFIA
STORIA e FORMAZIONE del CODICE DEI BENI CULTURALI E DEL PAESAGGIO
LINK
CHI SIAMO: REDAZIONE DI PATRIMONIOSOS
BACHECA DELLE TESI
per ricevere aggiornamenti sul sito inserisci il tuo indirizzo e-mail
patrimonio sos
in difesa dei beni culturali e ambientali

stampa Versione stampabile

Le laborieux sauvetage de Venise
Ariel F. Dumont
La Tribune 7/10/2005

Lorsque, le 4 novembre 1966, Venise a failli tre engloutie par une gigantesque monte des eaux, le monde a trembl. L'espace d'un jour, la cit lacustre et les les dissmines au gr de la lagune ont t submerges. La frayeur gnrale a alors t telle que des grands organismes mondiaux, comme l'Unesco, se sont mobiliss pour trouver des solutions. Avec l'arrive de nombreux experts sur le terrain chargs de dissquer l'anatomie de la cit des Doges, plusieurs projets ont t prsents pour viter la mort de Venise. Un objectif ambitieux, mais loin d'tre ralis, car, plus de quarante ans aprs ce drame, Venise la magnifique n'est toujours pas tire d'affaire.
Coince entre le port industriel de Marghera et les ptroliers, Venise continue de suffoquer. Depuis des annes, les 160 canaux sont obstrus par les dchets et la boue qui, tel un limon pais, rehaussent le niveau de la lagune qui fait courir ses mandres dans tout le centre historique. Quant au projet Mose (Mose en italien), qui prvoit la construction d'un systme de vannes mobiles, il devrait finir par se dbloquer aprs des annes de discussions et de batailles menes par les cologistes. C'est en tout cas ce que vient d'affirmer Silvio Berlusconi en tapant du poing sur la table aprs la nime runion.
Promesse de fonds. Pour acclrer les travaux qui languissent et briser la rsistance organise des Vnitiens, le prsident du conseil a d'ailleurs promit de dbloquer 700 millions d'euros d'ici la fin du mois d'octobre. Une goutte d'eau dans la lagune, rpondent d'un air narquois les dtracteurs du projet Mose, chiffres en main. De fait, la construction du Mose est estim 4,3 milliards d'euros pour seulement 1,2 milliard dbloqu pour le moment. Pour faire digrer Mose aux Vnitiens et leur maire, le philosophe Massimo Cacciari - trs critique l'gard d'un projet pharaonique, irrversible, lourd, peu flexible et surtout dispe-dieux, le gouvernement offre de revoir la hausse les allocations destines la cit lacustre. Durant les dix prochaines annes, la rgion et les institutions locales recevront 380 millions d'euros par an. Une mesure compensatoire certes, mais qui va peut-tre permettre de porter terme la vaste opration de nettoyage des 160 canaux confie en 1997 la socit mixte Insula.
Or cette tche titanesque, laquelle les doges s'attelaient rgulirement pour permettre l'vacuation des dchets et empcher la stagnation de l'eau dpose par les mares hautes, est devenue indispensable. Pendant trop longtemps, le nettoyage des canaux est pass la trappe pour de multiples raisons. En chaussant leurs palmes pour la premire fois, en 1999, les experts d'Insula ont effectivement remarqu, que de nombreux canaux n'avaient pas t nettoys depuis soixante ans. Dans certains cas, Insula n'a mme pas russi retrouver la date des prcdentes oprations de nettoyage.
Lourde feuille de route. Dtenue 52 % par la municipalit vnitienne et 48 % par 4 groupes (les fournisseurs de gaz Vesta et Italgaz, Telecom et Cesi qui relve de l'lectricien Enel), Insula a fait son premier plongeon en 1999. L'objectif dclar de ses fondateurs tant de remettre en ordre l'ensemble des infrastructures de la cit. Une mission ambitieuse et coteuse, mais
Massimo Cacciari n'en a cure, lui qui est l'origine de ce lifting complet et tient jouer les grands matres d'oeuvre pour sauver sa bonne ville et laisser aux touristes le plaisir des gondoles Venise. Le programme fix par Insula est plutt lourd. Avec plus de 22 kilomtres de canaux draguer, l'extraction de centaines de milliers de mtres cubes de boues, le rehaussement des pavs et de la chausse le long de la lagune, la protection de la ville de la mare haute, la restauration de plus de 400 ponts et le cblage de la ville en fibre optique, Insula doit retrousser ses manches. Sans compter les modifications qui devraient tre effectues au niveau de certains ponts pour faciliter les dplacements des personnes handicapes afin de se conformer aux exigences de Bruxelles. Et, surtout, les dlais que la socit s'est donns.
La premire tape devrait normalement tre franchie en 2014 et la deuxime en 2025, si tout se passe bien. Ct comptes, en revanche, l'addition est plutt sale. Ce lifting complet devrait du moins sur le papier, coter la modique somme de 1,3 milliard d'euros, entirement finance par l'tat italien, la rgion et la municipalit. Six ans aprs le premier plongeon, Insula dresse un bilan partiel. La moiti des canaux a dj t nettoye et les fondations des habitations manges par la boue et les dtritus ont t renforces.
Selon les responsables de la socit, tout pourrait tre termin d'ici 2010. condition souligne Luigi Torretti, le patron d'Insula, que les fonds pour mener les travaux terme continuent d'affluer dans les caisses. Un argument qui a d'ailleurs prit la saveur acre d'un vritable
cauchemar pour Luigi Torretti. Jusqu' prsent, le projet Mose, qui a pourtant bien du mal dmarrer, s'est taill la part du lion. Insula, en revanche, qui avait tabli en 1997 un budget prvisionnel de 1,3 milliard, a encaiss, depuis le dbut des travaux, seulement un tiers des fonds, soit 428 millions d'euros
qui ont dj servi couvrir les travaux effectus. Aujourd'hui, les dirigeants d'Insula craignent que les travaux soient bloqus par manque d'argent.
De fait, le gouvernement de Silvio Berlusconi se montre particulirement avare lorsqu'il s'agit d'ouvrir les cordons de son escarcelle pour faire tomber quelques euros dans celle de Venise. L'an dernier, la cit lacustre croyait pouvoir compter sur 200 millions d'euros.
Au final, l'administration locale a d se contenter du quart. Insula, qui prsente un devis annuel variant entre 50 et 55 millions d'euros pour faire les travaux, a touch l'an pass 32 millions. Et, cette anne, la situation ne se prsente pas trs bien. Aprs le tour de vis impos par les ministres du Trsor (d'abord Domenico Siniscalco puis, Giulio Tremonti), le robinet des crdits fait du goutte--goutte. Mais, Insula, on se refuse jeter l'ponge car il en va de l'avenir de la cit des Doges. L'an pass, le groupe, compos de soixante personnes, a mis au point 36 projets dont 19 ont dj t approuvs pour un montant de 43 millions d'euros. Reste voir si l'argent arrivera destination. Je ne sais pas combien nous toucherons en 2006 et si mme nous toucherons quelque chose , se plaint Luigi Torretti.
Pont de Lavraneri. Mais tous ces alas n'empchent pas les gens d'Insula de rver du nouveau pavement de la ville en rcuprant les produits d'origine. Nous allons dans les vieilles carrires pour trouver des matriaux anciens , raconte Luigi Torretti. Et de citer comme exemple la remise neuf d'un pont important, celui de Lavraneri, reliant l'le de la Giudecca celle de Sacca Fisola. Une uvre qu'Insula considre un peu comme son fait d'armes. Ce pont en pierre et en bois, qui mesure 50 mtres, est en effet le plus vieux pont de Venise. Il sera toutefois dpass en longueur par le pont de la Giudecca. Construit en fer, ce pont a t compltement dmont, restaur et remont il y un mois. En novembre, un ascenseur y sera pos pour permettre l'accs aux handicaps.
Au final, si tout se passe bien, les Vnitiens pourront en 2025 rebaptiser le plus fameux pont de la ville : soupir de soulagement .



news

18-10-2019
RASSEGNA STAMPA aggiornata al giorno 18 ottobre 2019

04-10-2019
Unicredit mette all'asta da Christie's capolavori della sua collezione

14-09-2019
Da Artribune: Franceschini sospende i decreti Bonisoli

05-09-2019
Franceschini, il primo appuntamento al Museo della Liberazione di via Tasso

02-09-2019
Giuliano Volpe: Ci piacerebbe un ministro più educato

29-08-2019
Da Finestre sull'arte vi segnaliamo...

25-08-2019
Sul Financial Times si parla dei provvedimenti Bonisoli

22-08-2019
Trasferito il Soprintendente di Pisa che si era opposto alle bancarelle in piazza dei Miracoli

20-08-2019
In Finestre sull'arte: Gli accorpamenti della riforma Bonisoli affosseranno definitivamente i musei piccoli?

20-08-2019
Caos musei. Nel sito Emergenza Cultura vi segnaliamo...

16-08-2019
Da Finestre sull'arte: Musei, tutti gli accorpamenti decisi da Bonisoli

14-08-2019
Bonisoli firma decreto musei, ecco cosa prevede

01-07-2019
APPELLO - Per il parco archeologico dell'Appia Antica

30-06-2019
Documento dell'API sulla riforma del Ministero: riorganizzazioni perenni

27-06-2019
La FCdA per il Museo Etrusco di Villa Giulia e il Parco Archeologico dell'Appia Antica

26-06-2019
Firenze, l'annuncio di Bonisoli: "Accademia formerà polo unico con gli Uffizi"

21-06-2019
Lorenzo Casini sulla riforma del Ministero: Linsostenibile leggerezza ovvero la nuova riorganizzazione del Ministero per i beni e le attività culturali (Mibac)

05-06-2019
Alinari. Quale destino per la più grande raccolta museale di fotografie in Italia? Un comunicato della SISF

30-05-2019
Bando per il premio Silvia Dell'Orso 2019: scadenza 30 settembre

07-05-2019
Dal blog di Carlo Pavolini: Luca Nannipieri e l'abolizione delle Soprintendenze

25-03-2019
Pisa. Bonisoli: Sarà trovata soluzione per ambulanti ma non in piazza Miracoli

25-03-2019
E' mancato questa mattina Andrea Emiliani

28-02-2019
Associazione culturale Silvia Dell'Orso: VIII edizione di Visioni d'arte

26-02-2019
Mai più bancarelle in piazza dei Miracoli. Firmate l'appello

14-02-2019
Appello. Contro lo smantellamento dello Stato Italiano

13-01-2019
Per unarcheologia fuori dallimpasse. Lettera al Ministro Bonisoli di API (Archeologi Pubblico Impiego)

11-01-2019
Sulla riforma delle Soprintendenze e dei musei di archeologia. Dichiarazione di archeologi accademici Lincei

29-12-2018
Per un rafforzamento delle soprintendenze uniche

29-12-2018
A proposito dell'appello agli archeologi: "Firme e coerenza" di Pier Giovanni Guzzo

18-12-2018
APPELLO AGLI ARCHEOLOGI

Archivio news